Centre psychopédagogique de Taher (JIJEL)

122 enfants en instance d’admission

Ouvert en 1987, le centre psychopédagogique de Taher, une structure spécialisée dans la prise en charge des enfants souffrant d’un retard mental est à bout de ses capacités. Dans un rapport établi par une commission relevant de l’APW de Jijel, il est notifié un déficit en places d’accueil qui a atteint le nombre de 122, soit des demandes d’admission qui attendent d’êtres satisfaites.

La structure de ce centre est une bâtisse en état de détérioration, nécessitant des travaux de réhabilitation, selon le dit rapport. Elle emploie 30 personnes affectées à la prise en charge de ses pensionnaires.

D’une capacité de 72 enfants,le centre est allé au delà de ses moyens d’accueil en comptant actuellement 83 enfants, dont 36 internes, 34 en demi pension et 13 en mode externe.L’enveloppe de deux milliards de centimes, débloquée pour la rénovation de la structure, demeure insuffisante, selon les rédacteurs du rapport en question, lesquels notent, par ailleurs, qu’un terrain attenant peut servir pour la réalisation de nouvelles salles et renforcer les capacités d’accueil actuelles. Il y a lieu de rappeler qu’un second centre destiné à la même spécialité est implanté à la cité 40 hectares et ouvert depuis 2009. Il prend en charge 120 enfants pour une capacité de 113 places. On déplore, cependant, un manque du personnel spécialisé pour un centre qui tourne exclusivement par des contractuels.odejjijel.org

El Watan 14/01/2015 Par Adams S.

souilah2@yahoo.fr medsouilah@jijel.info

Ajouter un commentaire